La valorisation d'une entreprise

Mis à jour : nov. 6

Dans un contexte de transaction (cession, fusions & acquisitions, levée de fonds, transmission du capital de l’entreprise, etc.), la question combien vaut l’entreprise ? Est sans doute une des questions indispensables auxquelles faut trouver réponse pour faciliter le processus de décision des différentes parties prenantes entrants dans le périmètre de la transaction. C’est un sujet délicat pas seulement en raison de sa complexité, mais également à cause de la pluralité des éléments qui entrent en compte pour sa détermination.


Aujourd’hui nous recensons de multiples méthodes pour faciliter cette opération, qui pour être réussie doit être menée par des experts financiers spécialisés en valorisation.

Vous souhaitez céder ou reprendre une activité ? nous répondrons au cours de cet article aux questions indispensables autour de cette thématique.


Qu’est-ce que la valorisation et quels éléments prendre en

compte pour sa détermination ?


Valoriser une entreprise revient à donner une estimation du prix d’achat à celui qui va acquérir l’entreprise et une juste valeur à celui qui va la vendre. C’est une démarche financière essentielle, car elle permet d’apporter des réponses sur les interrogations stratégiques des parties prenantes en fonction de leur position. Bien entendu, il est très fréquent que les visions soient sensiblement différentes. Selon l’intérêt de l’un ou de l’autre, les mêmes chiffres peuvent être interprétés différemment.


En règle générale, un vendeur a tendance pour avoir la garantie d’en tirer le meilleur profit a surestimé la valeur de son entreprise, coté acheteur, c’est la richesse future à créer par l’entreprise qui sera l’élément déclencheur dans son processus de décision.


La valorisation de l’entreprise permettra donc de définir une base de négociation entre les deux parties. Le prix final négocié peut également s’impacter par plusieurs facteurs notamment :


- L’urgence de l’opération et la difficulté de trouver un repreneur ;

- La psychologie des deux parties : le lien affectif du vendeur vis-à-vis de son entreprise ou

l’effet de mode lié à certaines activités ou secteurs ;

- Le manque ou l’abondance d’informations relatives à l′entreprise et son environnement ;

- La qualité de la négociation et les possibilités d’accord entre les deux parties.


Les différentes méthodes d’évaluation :


Pour faciliter la détermination de la valeur de l’entreprise, il existe de nos jours différentes méthodes comptable et financières, chacune d’elles repose sur des hypothèses différentes (types d’activité, etc.), et doit être utilisée dans un contexte précis (phase de développement, appel à l’épargne publique, etc.). Le plus souvent, les experts financiers combinent deux ou trois de ces méthodes pour pouvoir comparer les résultats obtenus et ainsi conforter sur la fourchette de prix obtenue.


Schématiquement, les nombreuses méthodes d'évaluation d'entreprise se regroupent en trois grandes familles


Conclusion :


La valorisation d’entreprise n’est pas une science exacte, elle ne peut donc pas donner une estimation exacte de la valeur de l’entreprise, elle permet néanmoins de fournir une première idée ou une fourchette de prix dont les bornes sont les valeurs extrêmes calculées par les différentes méthodes et donc de faciliter le processus de décision dans le cadre d’une transaction financière. L’essentiel c’est de trouver un terrain d’entente et de parvenir à un accord entre les différentes parties.



Vous souhaitez créer votre business plan mais vous n'avez ni le temps ni les compétences pour le faire ? Nous le créons pour vous en moins de 10 jours : https://www.businessplans.fr/businessplansurmesure




logo business plan.png

Votre business plan élaboré par des experts

  • Facebook
  • LinkedIn

© 2020 Business Plan Consultants - Tous droits réservés